Le Guide 66 - Pays Catalan
  • Google Plus
  • LinkedIn

66480 - Maureillas-las-Illas / Maurellàs - Les Illes

Le nom d'origine romaine «Maurelianum», apparaît sous la forme «Maurellar» en 1147, avec le premier seigneur du nom.


Cette famille disposa des droits sur Maurellas jusqu'au XIII ème siècle; sous le règne de Jaume III de Mallorca, et de son conflit avec son frère Pere III de catalunya-arago (Pierre III le cérémonieux), Arnau de Maurellas fut dépossédé de ses biens au profit de fidèles à la cause de Pere III.

Toutefois les hautes seigneuries de Maurellas et de Bellaguardia furent un temps aux Rocaberti (seigneurs de Peralalda), avant que Bellaguardia ne passe en 1382, à Berenguer d'Oms.


Maureillas et Sant Marti de Fenollar passèrent aussi à une branche des Oms vers le milieu du XVII ème siècle, ainsi qu'aux

De Ros, par Joana veuve du baron de Montclar, jusqu'en 1690.


Le ministre de louis XVI, alexandre de Montbarey, était un descendant de cette branche.


L'église pré-romane Sant Marti de Fenollar conserve ses typiques fresques du roman catalan.

Elles furent réalisées en 1130 sur commande de Mahaut de Barcelona, épouse du vicomte de Castellnou et soeur du comte de Barcelona Ramon Berenguer IV, par lequel le royaume d'Aragon fut définitivement intégré à la catalogne.


LES ILLES


Sous les rois Jaume II et Sanç de Mallorca, la seigneurie était inféodée au chevalier Ponç Avinyo (famille de l'ampurdan), puis passa à la famille Darnius.


La maison d'Ardena en bénéficia par alliance, et Josep d'Ardenna prit parti pour Louis XIII dont il fut maréchal de camp, et se naturalisa français en 1664.

Après quoi la seigneurie de Les Illes passa aux Taverner-D?Ardena, comtes de Darnius, jusqu'à la révolution française.


RIUNOGUERS


Riunoguers dépendait au X ème siècle du monastère de Sant-Pere de Rodes, et ses seigneurs furent suzerains de la maison vicomtale de Rocaberti.


A partir du XVII ème siècle, la seigneurie fut acquise par la famille Miro (famille de tisserands de les Cluses), qui la conserva jusqu'à la révolution.


LES TRABUCAIRES


Très familiers à cette contrée, ces «bandits de grands chemins», rançonneurs de diligences, furent capturés en 1846.

Ils devaient leur nom désormais célèbre, à leur fusils catalans à canon évasé «les Trabucs», issus de la tradition des armes d'abordages des corsaires et dont les principales manufactures étaient à Ripoll.




Infos Pratiques

Population : 2661 hab. (2010)


Superficie : 42.1 km²


Altitude : 128 m


Mairie

Place de la République

66480 Maureillas-las-Illas

Web : www.maureillas.fr

© 2004 - 2018 LeGuide66 - Création site web Perpignan