Le Guide 66 - Pays Catalan
  • Google Plus
  • LinkedIn

66480 - Le Perthus / El Pertús

L'antique voie romaine qui reliait la plaine du Roussillon, à celle de l'ampurdan, passait par trois points hautement stratégiques, dont «Les Cluses»; après que la voie se soit dédoublée en deux branches, c'étaient El Perthus pour l'une et Panissars pour l'autre.


Le catalan Pertus à une signification semblable au français Pertuis, dont l'origine latine Pertusum signifie percer.

Ce passage était contrôlé par les comtes de Rossello et d'Empures, et Panissars, par les comtes de Besalu, tous deux sous la vigilance de l'ancien château médiéval de Bellaguarda.


L'actuel fort de Bellegarde, fut bâti par Vauban sur l'ancien château médiéval, afin de remplacer en ce point la nouvelle frontière du traité des Pyrénées.


Cet ouvrage considérable fut pris d'assaut et vaincu au cour de la guerre de 1793, par les forces monarchiques du général Ricardos; dans cette guerre entre la monarchie espagnole et la république française, les catalans voyaient se dessiner la possibilités de faire disparaître cette frontière, cependant le 17 septembre 1794 les troupes françaises reprirent le fort après un siège de quatre mois et demie.


Un autre épisode historique, superbement relaté par le chroniqueur catalan Ramon Muntaner, contemporain des faits, concerne l'échec cuisant de la première invasion française contre la catalogne, en 1285.


Les troupes françaises commandées par le roi Philipe III Le Hardi, réussirent assez facilement à investir la plupart des places fortes de l'Amporda, et assiégeaient la ville de Girona, c'est alors que la situation bascula radicalement , les forces catalano-aragonaise commandées par le roi Pere II Le Grand bloquaient Panissans et toutes les Albéres, et la marine catalane dont les fameuses galères de combat étaient commandées par l'amiral catalan Roger de Lluria, venait d'envoyer par le fond à Cadagues et à Palamos les forces navales françaises (la catalogne était à ces époques une des plus puissantes force maritimes de la méditerranées ).


Les français complètement isolés subirent alors des assauts répétés et meurtriers, et dans ces conditions extrêmes une épidémie de typhus se déclencha dans leur rangs.


Contraints de battre en déroute, les troupes françaises se firent tailler en pièces lors de leur passage à Panissars, et jusqu'au Boulou.

Le roi de France, conformément à la promesse du roi de Catalogne-Aragon, fut épargné mais décéda dès son arrivée à Perpinya.

C'est très récemment qu'ont été exhumés à Panissars les fameux «Trophées de Pompée».



Infos Pratiques

Population : 586 hab. (2010)


Superficie : 4.27 km²


Altitude : 271 métres


Mairie

15 avenue de la France

66480 Le Perthus

Web : www.le-perthus.com