Le Guide 66 - Pays Catalan
  • Google Plus
  • LinkedIn

66500 - Villefranche-de-Conflent / Vilafranca de Conflent

La cité construite en marbre rose a conservé son enceinte fortifiée, grandement remaniée par Vauban. Ses rues ont conservé leur caractère médiéval, avec de nombreux bâtiments remontant à cette période.

Elle a développé une activité touristique essentiellement estivale. On y trouve ainsi de nombreuses échoppes d'artisans, présentant des produits locaux (poterie, pâtisserie et savons entre autres).


La gare de Villefranche est le point de départ du Petit Train Jaune.


Villefranche de Conflent représentait un centre commercialement stratégique au sein de la couronne catalane, puisque l'accès entre la Cerdagne et le Roussillon se faisait par sa grand-rue principale.

Cette raison justifia qu'elle fut déclarée d'abord Vilafranca (ville franche), et que les rois de Catalogne-Aragon et de Majorque y favorisent le développement de marchés.


L'économie florissante de la cité et sa situation stratégique justifièrent d'importantes campagnes de fortifications, jusqu'au XVIème siècle.

Jusqu'au traité des Pyrénées, Villefranche de Conflent avait une très importante industrie drapière, et ses tissages étaient exportés en quantité dans toute l'europe. La ville disposait d'ailleurs de magasins dans d'autres citées de la couronne, dont Messine.

Après l'annexion par la France, cette activité tomba en décadence et disparut très rapidement, emportant avec elle tous les métiers et artisanats annexes, propre à cette cité jadis florissante.

Déjà malmenée à diverses reprises lors des conflits intra-catalans, entre la couronne de Catalogne-Aragon et celle de Mallorca, Vilafranca fut investie en 1654, par les troupes françaises d'annexion précédant le Traité des Pyrénées.


Dès lors une opposition constante de la population à l'occupation française vit son apogée lors de la conspiration de Villefranche : les Angelets de la Terra dirigés par Manuel Descatllar, Carles-Francesc de Llar, et Joan Soler (consul de la ville), furent découverts à cause de la trahison involontaire d'Agnès de Llar, et exécutés à Perpinya en 1674.


Villefranche de Conflent est très riche en monuments d'architecture militaire et religieuse, Ainsi les remparts sud de la cité conservent une bonne partie de leur architecture catalane du XIIIème siècle, conjointement avec la Torre del Diable et la totalité des édifices religieux.

La majeure partie des maisons seigneuriales est aussi restée en parfait état si ce n'est quelques modifications du XIIIème siècle, concernant certaines.


Le Fort Libéria fut bâti sous Vauban en 1681, Il est remarquable à plus d'un titre, mais surtout par son escalier d'accès de 1000 marches, que l'on emprunte à partir de la cité.


Infos Pratiques

Population : 238 hab. (2010)


Superficie : 4.46 km²


Altitude : 433 m


Mairie

Place de l'Eglise

66500 Villefranche-de-Conflent

Web : www.villefranchedeconflent.fr

Entreprises

TOURISME : SITES, CIRCUITS ET CURIOSITES
SARL LES GRANDES CANALETTES

km 200 - Route de Vernet les Bains - VILLEFRANCHE-DE-CONFLENT

Tel :0468052020

Sous Terre..... Un Autre Monde, c'est aux Grottes des Canalettes

AUTRES ENTREPRISES
ATELIER CREATIONS

29 RUE SAINT JACQUES - VILLEFRANCHE-DE-CONFLENT

Tel :04 68 96 38 33

Artisan bijoutier.

Petites Annonces

© 2004 - 2018 LeGuide66 - Création site web Perpignan